Des représentations variées…

 

05.JPG

 

Dans la salle dite des Hollandaises, les représentations d’équidés des collections d’arts graphiques du musée des Beaux-Arts sont mises en valeur. Environ cinquante gravures et dessins ont été sélectionnés pour présenter un vaste panorama de l’iconographie équine du XVIe au XIXe siècle.

 

 

Les gravures exposées ont été réalisées d’après plusieurs techniques (gravure sur bois, burin, eau-forte…). Des fiches installées au milieu de la salle permettent d’en apprendre plus sur ces techniques. Les gravures ont été rassemblées par thématiques dans l’exposition.

 

 

06.JPG

 

Parmi les différents types de représentation, on trouve : sujet historique, mythologique, biblique, reproduction de tableau, scène galante, portrait équestre, scène de genre et un document reprenant la chorégraphie d’un quadrille à cheval.

 

La variété des styles et des artistes permet aussi de voir les différentes façons de représenter le cheval, du cheval de guerre de Dürer au cheval de trait de Géricault.

 

 

 

… Mais récurrentes

 

10.jpg

 

Des points communs et des permanences peuvent être identifiés notamment dans les sujets représentés par ces artistes allemands, anglais, espagnols, français, italiens et néerlandais qui partagent les mêmes références culturelles.

 

Ainsi plusieurs représentations d’un même type (saint Georges terrassant le dragon par exemple) peuvent avoir été effectuées par des artistes différents, à des époques différentes. Le cheval est dans la représentation de certains mythes et histoires un élément nécessaire à la compréhension de l’image. Un homme terrassant un dragon ne serait pas saint Georges sans son cheval ! De nombreux saints ont en effet terrassés des dragons, seul saint Georges était un chevalier.

 

04.jpg

 

 

 

La récurrence des représentations s’explique par la popularité et le nombre d’histoires qui mentionnent la présence d’un couple cheval et cavalier. Le prestige du cheval a sans doute également favorisé le nombre des représentations. De grands propriétaires de chevaux ont pu faire représenter leurs animaux pour montrer leurs qualités d’éleveurs ou faire exécuter leur portrait équestre pour valoriser leur maîtrise de l’animal et leur pouvoir.

 

 

Retour à la page de l'exposition

Après l’exposition :

Galerie photo de l'exposition :

Cliquez sur le i pour voir les légendes