08.jpgAujourd’hui oublié du grand public, Alfred De Dreux reste considéré comme un grand peintre équestre. Très inséré dans la haute société du XIXe siècle et de la monarchie de Juillet, il peint les loisirs équestres tels que la chasse, les courses et la promenade.