Quelle est la place du cheval au cirque ?

Le Dr Gérard Borg, collectionneur de l'histoire du cirque

"Le cheval est une des disciplines du cirque, mais il est surtout à son origine :

Le fondateur du cirque moderne est un anglais, Philip Astley, ancien cavalier de sa majesté. Depuis cette époque, le spectacle de cirque se déroule sur une piste de 13 mètres de diamètre destinée à la présentation de chevaux. Le cirque a commencé à cheval et le premier acte reste souvent un numéro de chevaux en liberté, suivi d’un dressage en haute école. Malheureusement cette tradition se perd et il n’y a pratiquement plus de présentation de chevaux dans les cirques.

Le cirque abandonne les numéros d’animaux en raison de problèmes éthiques, écologiques, de transports et de coûts. Entretenir une cavalerie de 60 chevaux était chose courante dans un cirque au début du siècle."

Comment se compose la collection du Circus Art Museum ?

Les objets prêtés par l'association Circus Art Museum à l'exposition Équitations"C’est un fonds généraliste ; toutes les disciplines et les cirques du monde y sont représentés. Nous nous attachons à privilégier la beauté, l’histoire, l’authenticité et les rapports du cirque à l’art.

Vous verrez dans l’exposition Équitations, des objets ayant appartenu à Buffalo Bill et à son Wild West Show lors de la tournée en France en 1905. Il y a également des affiches, des gravures, des dessins, des peintures.

Nous complétons régulièrement ce fonds toujours en référence à l’histoire du cirque."

Quel est le message que vous aimeriez faire passer à travers les éléments exposés au Musée de Normandie ?

"Montrer et faire découvrir au plus grand nombre la beauté du cirque à travers une riche iconographie ,car actuellement le public a une vision du cirque souvent dévoyée. Cependant certains cirques attachent toujours une grande importance à la présentation, aux costumes et aux programmes souvent de haut niveau. Je pense au cirque Arlette Gruss, au cirque Phoenix, au Cirque à l’ancienne d’Alexis Gruss ou les chevaux restent rois."

Avez-vous connaissance des autres expositions organisées autour du cheval en Basse-Normandie à l’occasion des Jeux Équestres Mondiaux ?

Les écuyères de panneaux faisaient des acrobaties sur des panneaux attachés à des chevaux au pas ou au trop

"Pas encore mais je vais m’y intéresser car j’aime beaucoup les chevaux, le dressage, les attelages. Je serai heureux d’assister à différentes manifestations.

Mes chevaux préférés sont les percherons parce qu’ils ont, là encore, une histoire avec le cirque. Au début du siècle ils y tractaient les « verdines » et autres remorques. Il y eut une importation aux États-Unis de chevaux percherons et de chevaux belges pour tirer les chars de parade en bois sculpté, très lourds.

De très grandes manifestations à Milwaukee au nord de Chicago ont rassemblé les chars de parade des cirques du début du siècle, entreposés au Musée du Cirque de Baraboo. (la dernière en 2009). Des attelages de 2, 4, 6, 12, 24 voire 40 chevaux défilaient pendant deux heures devant 3 millions de spectateurs. C’était absolument magnifique."